Les toilettes sèches portables, une alternative écologique au wc chimique

Si le wc chimique reste un must have pour les activités de plein air, il n’est pas la seule option disponible. Depuis quelques années, les toilettes sèches portables connaissent un franc succès auprès des amoureux de la nature soucieux de préserver l’environnement. 

Comment fonctionne une toilette sèche portable ?

A la différence du wc chimique, la toilette sèche portable ne contient ni produits chimiques ni eau. Son fonctionnement repose sur un processus de dessication naturelle des matières fécales. Après utilisation, les excréments tombent dans une cuve située sous le siège et recouverte de copeaux ou sciure de bois. 

Sujet a lire : Destinations de lune de miel pour toutes les saisons - Trouvez la lune de miel parfaite pour vous

Ces matières absorbantes vont assécher les selles en quelques heures seulement, tout en limitant les mauvaises odeurs. La cuve peut ensuite être vidangée dans des toilettes classiques. Certains modèles haut de gamme intègrent même un mini-broyeur pour transformer le tout en compost.

Plus écologique et sans rejet de produits chimiques, la toilette sèche portable apparait comme une solution durable pour les activités de pleine nature. Découvrez via ce lien d’autres détails sur cette alternative.

A lire en complément : Les meilleurs télescopes pour une expérience d'observation stellaire inoubliable

Quel modèle choisir ?

Selon l’usage souhaité et le budget, différents types de toilettes sèches portables sont disponibles :

  • Les modèles basiques avec cuve en plastique (<100€) : compacts mais moins résistants
  • Les modèles en matériaux nobles comme le métal ou le bois (150-300€) : plus élégants et durables 
  • Les modèles avec mini-broyeur intégré (>300€) : plus écologiques mais plus chers

Vérifiez également la contenance de la cuve (10-20 litres selon le nombre d’utilisateurs), la présence de sacs de transport étanches et d’accessoires pratiques comme les porte-papier.

Les bons gestes d’entretien

Contrairement aux idées reçues, l’entretien d’une toilette sèche nécessite quelques précautions pour garantir son utilisation dans de bonnes conditions sanitaires et olfactives. Recouvrez abondamment les matières fécales de copeaux ou sciure. Refermez hermétiquement le couvercle après chaque utilisation. Videz régulièrement la cuve, au minimum tous les 3-4 jours. Nettoyez la cuvette à l’eau de javel diluée si nécessaire. Conservez les sacs de transport à l’abri de l’humidité. En adoptant ces quelques reflexes, la toilette portable sèche apparait comme une solution économique et respectueuse de l’environnement pour profiter pleinement de la nature.

Quelle alternative au compost ?

Si le compostage des matières desséchées est l’option la plus écologique, cela n’est pas toujours possible sur le terrain. Il existe des alternatives de substitution intéressantes. Vous pouvez enterrer les matières en forêt ou dans un terrain isolé. Stockez-les temporairement dans des sacs étanches avant de vider à domicile. L’utilisation de toilettes sèches fixes est disponible dans certaines aires naturelles. Procédez au dépôt en déchetterie dans des zones dédiées aux boues de vidange. Quelle que soit la solution retenue, respectez les règles élémentaires d’hygiène.

Grâce à sa dimension écologique et son faible impact environnemental, la toilette sèche portable apparait comme une alternative de choix au wc chimique pour les adeptes de la nature et du tourisme responsable.